Traductions en cours

Clara LAURIOT DIT PREVOST

Habilitée à exercer pour les musées de France, elle a obtenu un Master en conservation-restauration (INP) ainsi que d’une Licence de Préservation des Biens Culturels (Université Paris I Panthéon-Sorbonne). Elle réalise, au cours de sa formation, de nombreux stages en Italie, dont deux effectués à Rome sur l’anamorphose murale du Père Maignan à la Trinité des Monts et dans les chambres du Cardinal Ricci de la Villa Médicis peintes par Jacopo Zucchi. Elle se spécialise dans la restauration de la couche picturale.

Elle débute au sein d’Arcanes avec la restauration de la toile marouflée de Sainte Élisabeth (église Sainte Élisabeth de Hongrie à Versailles), du Plafond peint par Olivier Debré de la Régie Immobilière de la Ville de Paris, ainsi que des détrempes sur toiles peintes en 1720 par G.N.G. Servandoni, au Château de Condé-en-Brie.

En atelier, elle participe à la restauration de La Mort d’Anacréon de P.C. Desmarets (musée de Picardie, Amiens), Judith brandissant la tête d’Holopherne attribué à Seghers (musée des Beaux-arts d’Orléans) ou encore Madeleine pénitente de Guido Reni (collection particulière). Elle a également travaillé sur un certain nombre de peintures murales et de grands décors : la Galerie d’Hercule à l’Hôtel Lambert, les fresques de la Cathédrale de Nanterre, les plafonds et décors de la Chancellerie d’Orléans et, plus récemment, le Salon de la Paix du Château de Versailles.

Au sein d’Arcanes, elle développe des compétences dans l’étude, la documentation et le diagnostic des oeuvres d’art, notamment lors de l’étude des peintures de Caravage de la chapelle Contarelli à l’église Saint Louis des Français, à Rome.