Traductions en cours

Dorure


Arcanes, dans le cadre de restauration de décors comportant des dorures ou des cadres dorés, définit un protocole minutieux et respectueux.

Dans un premier temps, on procède à des sondages et une étude afin d’identifier la technique de dorure et mettre en place un protocole de restauration adapté. Les premières opérations consistent à effectuer un dépoussiérage et un décrassage avec des tests de sensibilité aux solvants. Si la dorure présente des problèmes d’adhérence, on procèdera à une consolidation ou un refixage de la dorure et de la préparation. Dans le cas où le manque d’adhérence a entraîné des lacunes, celles-ci seront mastiquées avec des mélanges de colles animales et de carbonate de calcium.

Selon l’ampleur et le type d’altération et selon la technique, les lacunes et les usures seront réintégrées avec un procédé adapté en respectant l’aspect esthétique d’ensemble. Les options envisagées pour la dorure sont : une dorure à la feuille selon une technique à la mixtion ou à l’eau, une dorure en gélatine à base aqueuse, au mica, à l’aquarelle ou à la gouache.