Traductions en cours

Roberto MERLO

Habilité à exercer pour les musées de France, diplômé depuis 2013 d’un Master de Conservation-Restauration des Biens Culturels, spécialité peinture et oeuvres polychromes, auprès de l’Université d’Urbino “Carlo Bo”, Roberto Merlo arrive en France en 2014, date à laquelle il commence sa collaboration avec Arcanes.

Il participe à de nombreux chantiers prestigieux et de grande complexité technique : l’ensemble décoratif de la Chancellerie d’Orléans, le plafond peint par Servandoni du Château de Condé-en-Brie, la toile monumentale de H. Robert dans l’escalier d’honneur de l’Hôtel de Beauharnais (siège de l’Ambassade d’Allemagne), Saint Laurent martyr de P. Lehoux (Musée d’Orsay), les toiles marouflées du Salon de la Paix de Le Brun (Château de Versailles) ainsi que les Scènes du massacre de Scio d’E. Delacroix (Musée du Louvre).

Parallèlement à ces chantiers, il a participé à la restauration de plusieurs oeuvres de chevalet appartenant aux plus importants musées de France : Les attributs des Sciences de J.S. Chardin (Musée Jacquemart-André), David et Goliath de G. Reni ainsi que le Saint Thomas de D. Velasquez (Musée des Beaux-Arts d’Orléans).

Il se spécialise dans les techniques d’analyses non-invasives des oeuvres d’art à travers la participation à différents « IPERION Camps », organisés par l’Opificio delle Pietre Dure de Florence. Il a participé à l’étude de plusieurs chefs d’ oeuvres, dont la Vierge au Fuseau de Leonard de Vinci (collection particulière) dans le cadre du programme international MOLAB, La Bataille de Pydna et le Triomphe de Paul Émile de A. Del Verrocchio (Musée Jacquemart-André), ou encore les trois tableaux de la Chapelle de Saint Matthieu peints par Caravage à l’église Saint Louis des Français de Rome.