Traductions en cours

Rennes, Salle de la Cité

Camille GIRODET - Le Travail

1925, Huile sur toile marouflée, 1,6 m x 15 m


 

Dans le cadre de la réhabilitation de la Salle de la Cité, centre de vie social et syndical de la ville de Rennes, la Mairie souhaite restaurer l’œuvre Le travail, une peinture murale de Camille Godet réalisée en 1925. Cette grande frise décorative d’environ 160 centimètres sur 15 mètres orne les murs est et ouest de cet emblème de l’identité rennaise.

Le système de protection de l’œuvre, vitreux et hermétique, a créé un microclimat propice à la colonisation fongique. La prolifération de champignons est responsable des dégradations observées sur la couche picturale ainsi que du vieillissement accéléré des matériaux mis en œuvre. L’oxydation et les micro-fissurations du vernis, aggravées par un phénomène de condensation, sont également dommageables pour la conservation et la présentation esthétique de l’image.

En amont de la restauration, un prélèvement des spores couplé à des analyses complémentaires ont permis d’identifier les champignons en présence et les agents pathogènes. La recherche des voies de contamination permettent également d’adapter le protocole de conservation préventive.

Concernant les interventions de nettoyage des vernis et des repeints, l’emploi de solvants siliconés comme couche protectrice parait adapté aux contraintes techniques relatives à une couche picturale jeune. Le choix d’une réintégration illusionniste semble le plus approprié pour cette œuvre monumentale, en raison de sa proximité avec le public et de l’usage qui est fait de la Salle de la Cité. L’intervention est accompagnée d’un processus de documentation systématique : une campagne photographique ainsi que des relevés numériques précis des altérations sous forme de cartographies.

 


Durée des travaux : En cours
Montant du marché : 30 900 € HT
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Rennes