Traductions en cours

Musée des Beaux-Arts d’Orléans

Attribué à Mattia PRETI - Saint Paul et Saint Antoine ermites dans le désert

XVIIe siècle, Huile sur toile, 179 cm x 125 cm


Cette œuvre attribuée à Mattia Preti, représente Saint Paul assis, vêtu d’une robe noire ; il est accompagné de Saint Antoine, assis également.

La palette est relativement caractéristique de Mattia Preti, qui joue dans sa composition avec une lumière extérieure transversale éclairant subitement les personnages plongés dans une demi-obscurité. Alors que les fonds sont brossés avec une matière fluide et fine, les personnages et les détails sont réalisés avec une matière onctueuse.

La couche picturale est couverte d’un important amas de poussière. Des frottements du cadre ont provoqué une abrasion superficielle et, ponctuellement, des microlacunes.

La couche picturale présente un réseau de craquelures à structure pavimenteuse, qui laisse apparaître la couche de préparation sous-jacente. A cela, s’ajoute un léger épidermage qui correspond à l’usure des points les plus en relief du support, situés à l’entrecroisement des fils de chaîne et de trame. Cette structure pavimenteuse s’est également étendue aux couches de vernis qui présentent, elles-aussi, un réseau de craquelures. Cette altération a été provoquée par le tissage lâche de la toile.

L’état d’adhésion de la couche picturale sur le support semble correct mais, néanmoins, il sera nécessaire de vérifier sa stabilité lors de la restauration.

L’épaisseur des différentes strates de vernis semble particulièrement conséquente. Les résines successives qui ont été appliquées sont aujourd’hui oxydées ; elles présentent des colorations jaunes plutôt importantes. On observe des amas, des coulures, des surépaisseurs liés aux mauvaises applications de vernis. De plus, les zones sombres présentes une épaisseur de vernis supérieure aux zones claires.

On observe également au moins trois campagnes de repeints qui apparaissent plus ou moins noires sur les clichés UV.

Toutes ces altérations confèrent à l’œuvre un aspect discordant et chaotique, empêchant la bonne lisibilité.


Durée des travaux :
Montant du marché :
MaÎtrise d’ouvrage : Musée des Beaux-Arts d’Orléans
MaÎtrise d’œuvre :